Economie

Signature du contrat «Territoires d’industrie»

La crise sanitaire a bouleversé le monde économique et les répercussions sur le plan local ont été rapides et intenses. La démarche «Territoires d’industrie» a été identifiée comme un outil pour surmonter les difficultés des entreprises et des filières industrielles.

Publié le

Une ambition accélérée

Ce vendredi 22 janvier, une nouvelle étape est franchie avec la signature du contrat «Territoires d’industrie» entre l’Etat, représenté par Madame Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoires, Didier Martin, Préfet de la Région des Pays de la Loire, Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, David Samzun, président de la CARENE, Rémy Nicoleau, président de la Communauté de communes Estuaire et Sillon, Jean-Claude Pelleteur, vice-président de la CARENE et référent Territoires d’industrie, Bruno Hug de Larauze, PDG du Groupe Idea et référent Territoires d’industrie, Yann Trichard, président de la CCI Nantes- Saint-Nazaire et Philippe Jusserand, directeur régional Pays de la Loire de la Banque des Territoires (Caisse des dépôts).

Les différents acteurs mobilisés comptent sur cette démarche pour accompagner la relance économique sous le signe de la souveraineté industrielle, de la relocalisation des compétences et d’une industrie éco-responsable. Malgré ce nouveau contexte économique, ils maintiennent leurs ambitions et souhaitent même accélérer la mise en œuvre des projets.

 

Une vision partagée pour l’attractivité économique de Saint-Nazaire

Le bassin nazairien connaît une concentration unique d’entreprises industrielles au rayonnement international. Airbus, Chantiers de l’Atlantique, MAN Energy Solutions, Arquus, General Electric, Famat, ou encore Sides sont quelques exemples d’industriels qui exportent à l’international et contribuent significativement à la balance commerciale française.

La performance économique et la compétitivité des sites industriels sont donc essentielles au maintien et au développement des industriels sur le territoire. Cette performance des sites industriels résulte de nombreux paramètres, qu’il s’agisse d’offre foncière, d’infrastructures de transport et de logistique, de très haut débit, d’innovation ou d’attractivité des salariés. La performance internationale de l’entreprise et donc liée à la performance du territoire qui l’accueille. Disposer d’un écosystème d’acteurs stable, s’appuyant sur une vision stratégique partagée, est ainsi fondamental pour la pérennité de l’activité industrielle. 

Aller plus loin

Le point sur l'initiative "Territoires d'Industrie"