L' entretien

Pour que votre installation soit durable, il est important de la laisser libre d’accès (regards affleurant) pour faire les vérifications et entretiens réguliers.

Entretenir les ouvrages

Les eaux usées présentent des risques pour la santé et l'environnement. Elles doivent être traitées avant d'être rejetées dans la nature.

La fosse doit être vidangée régulièrement, quand le niveau de boue atteint 50% du volume, ou tous les 4 ans mais cette durée peut varier suivant les modes de vie de chacun.

La vidange doit être réalisée par un vidangeur agréé liste des vidangeurs celui-ci remet un bon de vidange précisant le volume et la destination des déchets. Ce bon est à conserver et à présenter au SPANC lors du contrôle périodique.

Principe de fonctionnement


Entretenir votre fosse toutes eaux

 

Nettoyer régulièrement le préfiltre (intégré ou indépendant) de la fosse toutes eaux afin d'éviter les départs de matières (au moins 2 à 3 fois par an) et la surproduction de gaz corrosif.

Faire vidanger par un vidangeur agréé lorsque la hauteur de la zone des boues = 50 % de la hauteur totale eau

La mise en place d’une ventilation secondaire avec un extracteur (statique ou éolien) permet l’évacuation des gaz corrosif de l’ouvrage de décantation primaire (fosse septique, fosse toutes eaux, décanteur primaire de microstation).

Principe de fonctionnement


Entretenir un filtre traditionnel

Nettoyer régulièrement le regard de répartition du filtre à sable (après chaque nettoyage du préfiltre de la fosse toutes eaux) afin d’éviter le départ de matières dans les drains.

Le regard de bouclage doit être accessible afin de permettre de vérifier la bonne infiltration des drains. Dans le cas où celle-ci présente une arrivée d’eaux prétraitées (odorante, avec matières) : Faire procéder au curage des drains par un vidangeur agréé.

Principe de fonctionnement


Entretenir un massif filtrant planté

Fauchage

Se référer au guide du constructeur pour la périodicité

Curage des Boues en surface

Se référer au guide du constructeur pour la périodicité

Principe de fonctionnement type cultures libres


Principe de fonctionnement type cultures fixées


Entretenir une micro-station d'épuration

Traitement primaire

Vidange : se référer aux agréments ministériels et au guide de l’utilisateur de la micro station car la périodicité de vidange peut varier selon le type de traitement et le volume du décanteur primaire (de 3 mois à 2-3 ans soit 30% du volume de boue)

Vérifier le système de recirculation des boues

Vérifier l’homogénéité de l’aération

Le filtre du surpresseur-compresseur

Le filtre doit être nettoyé régulièrement. Se référer au guide de l’utilisateur de la micro station.

Contrat d’entretien

Il est vivement recommandé de souscrire un contrat d’entretien en cas de mise en place de micro station.

Principe de fonctionnement

 

Entretenir un massif filtrant compact

Traitement primaire

Se référer à l’entretien des Fosses Toutes Eaux

Massif Filtrant

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de média filtrant. Chacun à sa propre spécificité en nettoyage et en périodicité de changement de média. Se référer au guide de l’utilisateur du fabricant.

Contrat d’entretien

Il est vivement recommandé de souscrire un contrat d’entretien en cas de mise en place du filtre compact.

Principe de fonctionnement


Entretenir un poste de relevage

Nettoyer au moins 1 fois par an le système d’aspiration et la poire de niveau afin d’éviter la surchauffe du système. Vérifier que la poire de niveau est toujours bien dégagée et s’enclenche normalement.

Il est vivement conseillé de mettre en place un système d’alarme visuel ou sonore qui permettrait de détecter rapidement un mauvais fonctionnement de la pompe.

En cas de dysfonctionnement de la pompe et sans intervention rapide de votre part, cela peut entraîner des débordements (eaux usées ou pré-traitées) sur la parcelle ou un encrassage prématuré des médias filtrants. Cela constitue un défaut de sécurité sanitaire ayant pour conséquence un curage total du système. Et si cela s’avère insuffisant, une réhabilitation partielle voire totale du système de traitement sera nécessaire.