Habitat, Habitat

Le Conseil en Energie partagé, vous connaissez ?

Un atout pour maîtriser et réduire la consommation d’énergie du patrimoine bâti et de l’éclairage public des collectivités

Publié le

Un atout pour maîtriser et réduire la consommation d’énergie du patrimoine bâti et de l’éclairage public des collectivités 


Depuis le mois de décembre 2019, Estuaire et Sillon a recruté un Conseiller en Énergie Partagé (CEP) afin d’aider la Communauté de communes et les onze communes du territoire à maîtriser les consommations et les dépenses énergétiques de leur patrimoine bâti, de l’éclairage public et des véhicules.

Ce poste a été créé grâce au soutien de l’ADEME et de l’Europe qui contribuent à plus de 80% au coût de poste pour une durée de trois ans, un calcul gagnant pour le territoire.

Un potentiel d’économies réalisables visible dès les premiers mois

L’analyse des consommations énergétiques relevées - et leur suivi continu - permettent au Conseiller en Énergie Partagé de détecter dans un premier temps les surconsommations ou erreurs de facturation. Les mesures ne nécessitant pas ou peu de dépenses sont engagées, telles l’optimisation des conditions tarifaires ou encore la mise en œuvre d’une régulation du chauffage en fonction des heures d’activités.

Quelle que soit la taille de la collectivité, la dépense énergétique représente en moyenne 5 % du budget de fonctionnement.

Un bilan et des actions à court et moyen terme

Dans un premier temps, le Conseiller en Énergie Partagé (CEP) s’est attaché à collecter des données sur les 3 dernières années : visite de l’ensemble des sites, relevés de consommations (eau, électricité, chauffage,…) et des données de facturation.

Sur la base de ces données, un premier bilan permettra d’identifier les gisements potentiels d’économies. Le conseiller préconisera des actions concrètes et hiérarchisées permettant de réduire les consommations énergétiques, comme par exemple doter tous les bâtiments publics de systèmes de programmation du chauffage. Les choix d’intervention pourront alors bénéficier de ce regard d’expert visant à la préservation et l’amélioration du patrimoine communal et intercommunal.

Et bientôt étendu aux 11 communes

A leur demande, le Conseiller en Énergie Partagé peut conseiller les communes pour optimiser leurs consommations énergétiques et les accompagner dans leurs projets de rénovation et de construction responsables.

Les CEP sont-ils répandus ?

Animé par l’ADEME, le réseau national des CEP est constitué des techniciens supérieurs en thermiques, énergétique et génie climatique engagés pour fournir un conseil neutre et objectif.  Présents sur tout le territoire, leur réseau atteint aujourd’hui plus de 300 conseillers.  Plus localement, on dénombre 11 CEP sur le territoire de Loire-Atlantique et 31 sur la région Pays de la Loire en 2020

Le Conseil en Energie Partagé

Le Conseil en Energie Partagé