Contrat Territorial Eau (CTEau)

Le Contrat Territorial Eau est un programme d’actions ambitieux pour la qualité des eaux et des milieux aquatiques défini sur 3 ans, de 2020 à 2022

Contrat Territorial Eau bassin versant Sillon et Marais Nord Loire 2020-2022

Signé en septembre 2020, ce contrat territorial Eau 2020-2022 est le fruit du travail mené par de nombreux acteurs institutionnels et techniques, coordonnés par la Communauté de Communes Estuaire et Sillon.

3 axes d’amélioration pour reconquérir le bon état des cours d'eau, marais et zones humides du bassin versant

  • Redonner un aspect plus naturel aux cours d’eau en favorisant leurs fonctionnalités écologiques et hydrologiques: interventions sur des ouvrages pour faciliter leur continuité écologique, recréation de méandres, recharge en granulat des lits de cours d’eau, etc.
  • Restaurer les marais et leurs berges en réalisant des travaux de curage et en favorisant la continuité écologique: dispositifs de franchissement sur ouvrage, réflexion sur la mise en place de règlement d’eau, etc.
  • Développer les connaissances scientifiques: fonctionnalités des zones humides, inventaire du bocage, étude sur les pollutions diffuses.

Au fil des travaux

Le cabinet Hardy Environnement, en charge de l’étude préalable à ce programme, a noté que sur ce secteur, le cours d’eau des Prauds est globalement en mauvais état morphologique et que la continuité écologique est impactée par des ouvrages situés dans le lit mineur.

Les travaux de restauration du cours d’eau des Prauds vont permettre de restaurer ses fonctionnalités naturelles :

  •  support de biodiversité (habitats, corridors…)
  •  autoépuration des eaux
  •  transport liquide et solide
  •  limitation des inondations

Afin d’atteindre ces objectifs, plusieurs actions vont être mises en œuvre

Restauration et entretien de la ripisylve*

  •  traitement de la végétation rivulaire : abattage sélectif, élagage, recépage, débroussaillage dans la limite de ce qui est strictement nécessaire
  •  abattage de peupliers cultivars inadaptés 
  •  enlèvement des déchets présents dans le lit mineur et le lit majeur


* La ripisylve décrit l'ensemble des formations boisées (arbres, arbustes, buissons) qui se trouvent aux abords d'un cours d'eau. L'absence de ripisylve favorise l'érosion et le déplacement du cours d'eau.

Restauration du lit mineur et des berges 

  •  création d’un nouveau lit 
  •  création de méandres 
  •  recharge en granulats 
  •  diversification en blocs 
  •  adoucissement de berges

Travaux sur les ouvrages impactant la continuité

  •  suppression des busages pour la remise à ciel ouvert du cours d’eau

Retour sur le démarrage des travaux

 

Retrouvez le suivi des prochains travaux CTEau dans nos Actualités en bas de cette page...

Les acteurs institutionnels et techniques
  • Coordinateur et maître d’ouvrage principal : la Communauté de Communes Estuaire et Sillon.
  • Autre maîtres d’ouvrages : Nantes Métropole, le Conservatoire du Littoral, le syndicat des marais des Prés du Syl, le syndicat des marais Estuariens de Cordemais et le syndicat des marais de Saint-Étienne/Couëron et le Département de Loire-Atlantique
  • Financeurs : l’agence de l’eau Loire-Bretagne, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique
  • L’État
Les partenaires techniques et institutionnels 
  • Le Syndicat Loire Aval Estuaire de la Loire, la Fédération de pêche pour la protection des milieux aquatiques de Loire-Atlantique, le Forum des marais atlantique, le Conservatoire d’Espaces Naturels des Pays de la Loire, l’Office Français pour la biodiversité, Estuarium, le CPIE Loire Océane, le Syndicat du bassin versant du Brivet et le Conseil de Développement d’Estuaire et Sillon