Prinquiau

Prinquiau s’étage entre 0 et 70 m, du marais au Sillon, sur 2282 ha. Cette « dénivellation » est bien connue des cyclotouristes qui se mesurent dans la côte de La Chudais.

En images

Prinquiau a vu sa population croître de façon spectaculaire en ce début de siècle. Cette augmentation est due certainement à la proximité des bassins d’emploi de la Basse Loire mais aussi à la douceur d’y vivre, cette commune étant essentiellement rurale. On y trouve également un réseau de commerces de proximité et d’artisans ainsi que quelques entreprises (de transport notamment).

Le mythique sentier de grande randonnée qui permet de descendre la Loire de sa source à l’océan, le GR 3, traverse la commune et d’autres parcours tels le sentier du Marais au Sillon permettent de découvrir la diversité des paysages.

L’Histoire a aussi laissé ses traces sur la commune de Prinquiau ; notamment cette « Guerre de Vendée » qui en 1793-1794 vint se terminer dans notre région. Une stèle rappelle cette fin au Bois de Sem et le cimetière abrite la « tombe des vendéens ».

La commune est propriétaire du domaine de L’Escuray, une vingtaine d’hectares de prés et de bois accessibles à tous, regroupés autour d’un château bichonné par l’Association Renaissance du Patrimoine de l’Escuray.

Fiche pratique

  • Nombre d’habitants : 3 541 (au 1er janvier 2019)
  • Superficie : 2 282 ha
  • Nom des habitants : les prinquelais
  • Maire : Yan COURIO

 

 

Localiser