Protégeons notre environnement

La politique de l'eau

Une organisation à l' échelle du bassin versant Sillon et Marais Nord Loire

Le territoire d'Estuaire et Sillon est localisé en partie sur l’Estuaire de la Loire et sur le Bassin de la Vilaine.

Il est à cheval sur 3 bassins versants :

  • Marais Nord Loire
  • Brière-Brivet
  • Isac

La politique de l'eau répond à des enjeux fondamentaux 

  • Accès pour tous à l'eau potable et à l'assainissement des eaux usées
  • Préservation des ressources et des milieux aquatiques
  • Développement durable
  • Prévention des risques et des pollutions…

La gestion française de l’eau repose sur une gestion intégrée (qui tient compte des usages et des équilibres écologiques), concertée, à l'échelle des bassins versants, échelle adaptée à la gestion des ressources en eaux et cohérent écologiquement.

Afin de maintenir ou de restaurer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, des documents de planifications ont été réalisés à l'échelle des bassins versants : les Schéma d'Aménagement de Gestion des Eaux (SAGE). Le SAGE définit les objectifs et priorités d’actions sur la base desquels les agences de l’eau accordent des financements aux programmes locaux.


Quelques définitions

Bassin versant

Le bassin versant est un territoire géographique bien défini : il correspond à l’ensemble de la surface recevant les eaux qui circulent naturellement vers un même cours d’eau ou vers une même nappe d’eau souterraine. Il se délimite par les lignes de partage des eaux que sont les frontières naturelles dessinées par le relief.

Où que nous habitions, nous faisons partie du bassin versant d’un ruisseau, d’une rivière ou d’un fleuve.

source : agences de l'eau, ONEMA

 

Tête de bassin versant

Territoire situé le plus en amont de la surface d'un bassin versant. La tête de bassin versant est une zone drainée par les petits cours d'eau proches des sources.

source : Eaufrance

 

Cours d'eau

Écoulement d'eau caractérisé par la présence et la permanence d’un lit, naturel à l’origine ; par un débit suffisant une majeure partie de l’année et par le fait qu'il soit alimenté par une source (ponctuelle ou diffuse).

source : Direction Départementale des Territoires et de la Mer 44

 

Zone Humide

Terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles (qui aiment l'eau) pendant au moins une partie de l'année.

source : code de l'environnement Art. L.211-1

 

Marais

Formation paysagère où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau stagnante, généralement peu profonde et couvert de végétations.

L'eau d'un marais peut être fraîche, stagnante, ou plus ou moins salée. Les marais côtiers peuvent être associés à des estuaires ou à des lagunes littorales.

On y trouve des espèces végétales adaptées au milieu humide et qui varie selon la hauteur de l'eau, l'importance des périodes d'assèchement et le taux de salinité. Les marais abritent également une importante diversité animale.

Les marais font partie des zones humides.

source : ActuEnvironnement.com

 

Loire

Avec ses 1 006 kilomètres, la Loire est le plus long fleuve de France. Il prend sa source sur le versant sud du Mont Gerbier-de-Jonc, au sud-est du Massif Central, dans le département de l'Ardèche. Et se jette dans l'Océan Atlantique entre les communes de Saint-Nazaire et Saint-Brévin.

L'estuaire de la Loire est le lieu où les eaux marines rencontrent les eaux douces. Il est constitué de chenaux, parsemé d'îles et bordé de marais et forme une zone humide majeure sur la façade atlantique, constituant ainsi un maillon important dans l'écosystème estuarien avec le lac de Grand-Lieu, les marais de la Brière et ceux de Guérande.


Nos partenaires

Publication de nos partenaires, Publication de nos partenaires

Fiche Syndicats des Marais

PDF - 3,1 Mo

Localiser